PARISIEN-KUHN/PEACOCK

PARISIEN-KUHN/PEACOCK

Concerts

Cet événement n'est plus d'actualité !

Descriptif

Europa Jazz Festival 2016

Abbaye de l' Epau

Première partie

EMILE PARISIEN/JOACHIM KÜHN

«TRANSMEETING» QUINTET

Très sollicité sur la scène hexagonale comme sur la scène européenne avec de multiples projets (son quartet historique, Peirani, Humair, Celea, Portal, Kerecki, Negro…), collectionneur de tous les trophées possibles (Talent jazz Sacem, Jazz migration, Jazz primeur, prix Django Reinhardt, et enfin Victoire du jazz !), Emile Parisien, 33 ans, vient de faire plus de 250 concerts en deux ans ! Impressionnant non ? Et en plus cette fulgurante boulimie de rencontres et de musiques (toujours avec succès !) ne l’empêche pas d’imaginer de nouveaux projets, comme celui de bâtir un quintet européen trans-générationnel avec l’immense pianiste allemand Joachim Kühn et l’étonnant jeune batteur portugais Mario Costa ! Créé à Marciac en 2015 puis à Jazz d’or, ce «Transmeeting» a enthousiasmé le public : inventivité permanente, superbes nouvelles compositions ou «reprises» qui retrouvent une belle fraîcheur («Hysm» ou «Homeneous emotion» d’Ornette !), solos inspirés….

Ce projet est une parfaite réussite !

Emile Parisien   saxophone

Joachim Kühn   piano

Manu Codjia     guitare

Simon Tailleu    contrebasse

Mario Costa      batterie

Deuxième partie

GARY PEACOCK TRIO

Feat MARC COPELAND/JOEY BARON

Voilà l’un des derniers géants du jazz ! Une légende de la contrebasse dont le CV raconte toute l’histoire du jazz depuis le début des années 60 jusqu’à aujourd’hui : Albert Ayler, Sonny Rollins, Miles Davis, Bill Evans, Jimmy Giuffre, Paul Bley, Archie Shepp, Paul Motian, et pendant 35 ans, il fut aussi le contrebassiste du trio de Keith Jarrett, jusqu’en 2014 !… Et aujourd’hui il repart sur les routes avec ce trio : Marc Copeland (pianiste rare et précieux) et Joey Baron (pour beaucoup le plus grand batteur actuel !), un trio qui cultive l’osmose, la finesse, la liberté et la splendeur de la musique faite dans l’instant ! Une merveille ! Une merveille à trois ! Qui n’a pas écouté Gary Peacock «en live», notamment dans cette formule piano, contrebasse, batterie, ne connait pas la beauté absolue du son d’une contrebasse jazz ! «Le concert» de cette 37e édition !

Gary Peacock   contrebasse

Marc Copeland             piano

Joey Baron       batterie

Vous devez vous connecter pour accéder à ce service.